Nouvelles / Les chapiteaux Giulio Barbieri pour le développement économique et social de l’île de Sal – Cap-Vert

Les chapiteaux Giulio Barbieri pour le développement économique et social de l’île de Sal – Cap-Vert

Les chapiteaux Giulio Barbieri sont en cours d’étude pour la réalisation du marché de l’île de Sal.

Ferrare, 6 juin 2018 – dans l’après-midi du mardi 29 mai, la société Giulio Barbieri S.r.l. a accueilli à son siège de Poggio Renatico une délégation de l’île de Sal (Cap-Vert) accompagnée pour l’occasion de Barbara Paron, maire de Vigarano, une ville qui est en train de mettre en place un jumelage avec la petite ville Cap-Verdienne.

La délégation, en plus de quelques représentants de la ville de la province de Ferrare, comprenait aussi le citoyen principal de l’île de Sal, Julio Lopes et l’architecte Pinto Lopes.

Cette visite est dûe au lancement d’un projet concernant la construction d’un véritable marché urbain sur l’île de Sal, pour lequel seront nécessaires des chapiteaux modulaires temporaires capables d’accueillir les activités commerciales.

L’initiative présentée a immédiatement suscité l’interêt du président Giulio Barbieri qui a manifesté sa volonté de collaborer, à travers ses structures, à la bonne réalisation du projet.

“Nous serions ravis de pouvoir participer à une telle initiative – a commenté le président Giulio Barbieri - et nous remercions tout d’abord madame la maire Barbara Paron de nous avoir présenté comme étant une excellente entreprise de la région dans le domaine des structures d’extérieur.

Nous avons beaucoup apprécié la visite de ce mardi, car en plus de nous avoir ouvert les portes sur une nouvelle collaboration, elle va nous permettre de soutenir un projet d’interêt social et économique.

La rencontre avec le maire Julio Lopes, lui aussi entrepreneur, a été extrêmement stimulante et pourrait représenter le point de départ de quelques initiatives intéressantes”.

“Sur l’île de Sal, le tourisme est en train de se développer de façon exponentielle grâce au travail du maire Julio Lopes et de beaucoup d’investisseurs italiens - déclare Barbara Paron – en visitant le centre de Ferrare, le maire de Sal a vu les structures de Giulio Barbieri, et de là, il a été visiter l’entreprise.

J’espère que d’autres entrepreneurs de la région de Ferrare vont pouvoir faire face à la crise en exportant dans le monde l’excellence du “Made in Ferrara” chaque fois que l’occasion se présentera”.

Au cours de la visite, la délégation a pu toucher du doigt la qualité des matériaux utilisés par l’entreprise, mais aussi découvrir directement la façon dont se déroule le processus de production qui mène à la fabrication des structures. Une rencontre positive, donc, qui pourrait apporter le “Made in Ferrara” également sur l’île du Cap-Vert.

Mots-clés associés : ,